L’Eglise et les femmes en rupture de couple


- Retour sur une grande et belle page de vie : "La joie de l'Amour"
Père Pican, aumônier national Renaissance

A la fin du synode sur la Famille, le Pape François a tenu à réunir dans un texte d'une grande richesse, destiné à toutes les familles, les convictions qui l'animent, les éléments fondamentaux sur lesquels chaque famille peut s'appuyer et les perspectives encourageantes destinées à rejoindre les famille dans leur prodigieuse diversité.
Le Saint Père, en neuf chapitres, invite les familles à enraciner leur réponse dans la grande, profonde et féconde histoire du peuple de Dieu. Il prend le temps de regarder du côté de Dieu, éducateur de son peuple pour se laisser conduire sur les chemins d'humanité les plus divers et parfois les plus inattendus et les plus surprenants. Dès les origines la vie de la famille n'a rien à voir avec un long et beau fleuve tranquille. Sa réussite repose sur quelques piliers dont nous ne pouvons pas faire fi aujourd'hui encore: la confiance en soi, en l'autre, en Dieu. Ce dernier demeure infiniment discret, mais toujours disposé à manifester sa sollicitude bienveillante pour chaque famille. La famille est bénie de Dieu.
Avec le Christ, la faille est considérée comme lieu de l'accomplissement, de l'enracinement , de l'épanouissement de la famille. Le Seigneur lui-même a validé, par sa réponse personnelle, la valeur de la famille comme lieu d'expression de chaque personne à partir duquel chaque sujet est appelé à apporter sa contribution irremplaçable pour l'épanouissement des autres membres.

Pour lire cet article du père Pican en intégralité, cliquer ici

- "La joie de l'Amour", Compte-rendu de la conférence du Père Guy De Lachaux (1er avril 2017, Maison Diocésaine Les Tourelles)

Cette exhortation apostolique fera date dans l'histoire de l'Eglise; si elle arrive à passer dans son esprit, elle sera une véritable révolution. Je vais développer 4 points, 4 choses fortes qui ressortent.

    1.  La famille est au coeur du projet de Dieu, non pas la famille idéale mais telle qu'elle est
    2. Le Pape nous invite à une transformation de notre regard intérieur sur la famille et les situations familiales
    3. Il y a une logique qui s'impose pour le Pape, la logique de l'intégration
    4. Nous passons d'une manière de comprendre le projet de Dieu, de la théologie de l'idéal à une théologie du chemin

Pour lire l'intégralité de ce compte-rendu, consulter le Partage de Juin 2017, pages 18 et 19.