Récit du congrès de Lisieux, du 2 au 4 mai 2014

photo de groupe du congrès de Renaissance à Lisieux
Pour le 60ème anniversaire du mouvement, 110 femmes des équipes Renaissance venant de toutes les régions de France se sont rassemblées à Lisieux, accompagnées de leurs aumôniers. Après un mot d'accueil de la présidente, Elisabeth Sy-Laurent, Monseigneur Pierre Pican, aumônier national du mouvement, a souhaité à tous et toutes de découvrir Lisieux et Sainte Thérèse, croyante éclairée qui a traversé de multiples combats. Il nous a invitées à suivre son chemin de Foi.

Le programme de ce congrès, dont le thème était « Joie d’être femme, hier, aujourd’hui, demain » comprenait des temps d'enseignement, de travail en atelier, d'échanges en équipes et des moments plus festifs.

Ce rassemblement s’est ouvert sur une conférence de Mme Brian, professeur de Lettres classiques et enseignante au service de formation du diocèse de Bordeaux. Après avoir rappelé que la joie est une attitude spirituelle fondamentale chez les croyants, Mme Brian a abordé la joie dans la vie d’aujourd’hui, puis la joie de suivre le Christ, la place réservée aux femmes dans l’Evangile et enfin les femmes dans la fin des récits évangéliques. « Soyons dans la joie d’être appelée par le Christ à témoigner de l’Espérance et à aider les femmes à se remettre debout » a t'elle conclu.

Le deuxième temps d'enseignement a pris une forme artistique avec Emmanuel Houis et Sylvie Buisset, chanteurse, qui nous ont fait voyager dans la vie et les poèmes de Sainte Thérèse, une découverte pour la plupart des participantes qui venaient à Lisieux pour la première fois. Les visites des lieux thérésiens organisées pendant le congrès ont permis de prolonger et approfondir la découverte de Sainte Thérèse.

Le temps de travail en atelier a été construit et conduit par Mme Sylvie Salin, conseillère conjugale et familiale. Les participantes ont pu choisir 1 des 7 ateliers proposés: photolangage, mieux se connaître en parlant de soi ; conte pédagogique ; atelier d’écriture, progresser dans la résilience par la créativité, se libérer du passé, construire demain, préserver l’harmonie du corps et du cœur par l’expression corporelle… Pendant les ateliers, les aumôniers des équipes se sont retrouvés pour un temps d’échanges et de réflexion sur ce qu’ils vivent dans le mouvement Renaissance.

Un temps a également été laissé aux équipes pour se rassembler en « région » pour échanger sur ce qu’elles vivent au plan local, difficultés, actions, relations avec les autres mouvements de la pastorale des familles et les projets pour 2015.

Pour le 60ème anniversaire du mouvement, les équipes ont organisé une soirée festive et présenté leur région par un chant, un diaporama, un quizz historique…. L’inventivité et le rire étaient au rendez-vous, comme en écho à la phrase de Mme Brian « la joie peut cohabiter avec la souffrance, elle transfigure la souffrance ».

L’assemblée générale et une messe d’action de grâces, concélébrée par Mgr Pican et les aumôniers de Renaissance ont clôturé ces 3 jours de congrès.

Une réflexion au sujet de « Récit du congrès de Lisieux, du 2 au 4 mai 2014 »

  1. SOULIER VALAT COLETTE

    Bonjour,

    je suis tombé sur un article concernant votre association en lisant la revue "Le Pèlerin" , et j'aimerai savoir si vous êtes implanté sur Toulouse.

    Merci pour votre Réponse
    Bien cordialement
    C Soulier

    Répondre

Répondre à SOULIER VALAT COLETTE Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *