La culpabilité (père Guy de LACHAUX)

La culpabilité est un sentiment sournois, souvent lié à l’impression de porter une étiquette sur le front, une étiquette que les autres me donnent ou que je m’inflige à moi-même.

D’où vient la culpabilité ?
- elle peut venir de l’enfance quand elle est due à l’éducation reçue, à l’Église, à l’éducation religieuse (Pense aux autres, ne pense pas à toi!)
- elle peut venir de nos faiblesses, de nos manques de discernement. Elle est alors due à moi-même, si j’ai un regard négatif sur moi.

Il faut apprendre à se regarder comme Dieu nous regarde, avec beaucoup de douceur, de tendresse, de compréhension.

Qu’est-ce que la culpabilité ?

Elle a plusieurs formes :
- la culpabilité vis-à-vis de moi-même : elle provient de ce que je ne corresponds pas à l’image que je voudrais avoir ou que je veux donner de moi aux autres. La culpabilité est la distance entre ce que je suis et ce que je voudrais être. Si la distance n’est pas trop importante, elle aide à nous pousser vers l’avant et à nous dépasser. Si elle est trop grande, elle mène au refus de soi, à la dépréciation culpabilisante.
- la culpabilité face au mal qu’on a fait à l’autres, c’est la culpabilité extérieure
- la culpabilité indirecte concerne ce que je n’ai pas fait et aurais dû ou pu faire.

La difficulté est que ces trois formes de culpabilité se mêlent dans notre psychisme.

Méditation du passage Jn 8,3-11 La femme adultère
Cette femme est dans une situation de honte totale, maximale -prise en flagrant délit, elle est mise au centre du groupe mais personne ne lui parle : on parle d’elle mais on ne lui parle pas à elle.
Face à cette honte et cette culpabilité, Jésus dit « je ne te condamne pas ». Sa réponse, très habile aux hommes si prompts à juger, démontre que tous les humainssont du même côté : il n’y a pas les pécheurs d’un côté et les non pécheurs de l’autre – nous sommes tous des pécheurs, mais des pécheurs pardonnés.

Intervention du père Guy de LACHAUX, dans le cadre d’une retraite pour les personnes divorcées en toutes situations, mai 2009, Centre St Hugues de Biviers, Compte-rendu rédigé par Michèle MARTIN pour la revue Partage de Septembre 2009,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *